Le retour des saisons froides signifie également le retour des bons repas chauds pris à table et des petits plats mijotés à base de viande. Toutefois, saviez-vous qu’une consommation élevée de viande est peu écoresponsable?

23 octobre 2015 –

Depuis quelques années, le mouvement Lundi sans viande gagne en popularité. Avec des porte-paroles de renom tels que Paul McCartney, ce mouvement international prend de plus en plus d’ampleur au Québec.

Lancé en 2003 par le département de la Santé Publique de l’Université John Hopkins à Baltimore aux États-Unis, les Lundi sans viande ont pour but de sensibiliser aux bienfaits d’une alimentation réduite en viande, aussi bien pour des raisons écologiques que pour la santé.

Bien que consommer de la viande amène plusieurs bienfaits alimentaires, sa consommation mondiale (en constante augmentation) entraine de forts impacts négatifs sur l’environnement. Effectivement, la production mondiale de viande produit davantage de gaz à effet de serre que toutes les formes de transport confondues!

Réduire sa consommation de viande pour manger plus de légumes aide également à prévenir les maladies du cœur, le diabète de type 2 ainsi que l’obésité.

Au final, on peut tous profiter de cette journée pour faire une bonne action pour notre planète, pour découvrir de nouvelles recettes et de nouveaux ingrédients, et pour encourager nos producteurs de fruits et légumes locaux (tout en se régalant à petit prix).

Pour en découvrir plus sur le mouvement, rendez-vous sur le site québécois Lundi sans viande ou sur son homologue canadien, Meatless Mondays.


Histoire de la soupe
lire la suite

La solution FODMAP
lire la suite

Un nouveau dans la famille des soupesoup,
La Fabrique Crépue

lire la suite