« C’est une bouchée à la fois qu’on pose des gestes qui comptent »
– Bernard Lavallée, Le nutritionniste urbain

26 août 2015 –

Bernard Lavallée (mieux connu sous le nom du nutritionniste urbain) est l’un de ceux qui croient que chaque geste que l’on pose a un impact plus grand qu’on ne le croit, surtout au niveau de notre alimentation. Ce jeune nutritionniste et blogueur a fait parlé de lui cette année avec la sortie de son premier livre, Sauver la planète une bouchée à la fois et croit que « chacun doit partir d’où il est. C’est une bouchée à la fois qu’on pose des gestes qui comptent ».

11102789_813977602017025_4489979333421522994_n

Ce conseil a pris tout son sens le jour où il a lu le livre d’Élise Desaulniers, Je mange avec ma tête. « J’ai lu le livre en une soirée et ça m’a sauté en plein visage. Ma formation ne m’avait pas appris l’impact de notre consommation alimentaire sur la planète ».

C’est ainsi qu’en 2013 est né le blogue Le nutritionniste urbain. Le blogue se veut un moyen d’éduquer la communauté urbaine et de démontrer qu’il est plus simple qu’on ne le croit de faire des choix alimentaires réfléchis. « Les gestes qui ont les plus gros impacts sont de manger moins de viande ainsi que la diminution du gaspillage alimentaire ». Bernard nous partage que la production de la viande produit autant de gaz à effet de serre (GES) annuellement que la quantité de GES produite par les véhicules de transport. En ce qui concerne le gaspillage, entre 30 et 50% des aliments produits sont jetés. La moitié de ce gaspillage est fait à la maison.

Ayant cela en tête, nous pouvons adopter certains comportements quotidiens qui auront un impact positif sur notre santé et sur l’environnement, tel que;
• Remplacer quelques portions de viande chaque semaine par une consommation de légumineuses et de tofu;
• Faire plusieurs visites au marché chaque semaine, afin d’acheter des aliments frais et d’éviter le
gaspillage;
• Cultiver son propre jardin urbain;
• Congeler les fruits de saison;
• Faire ses propres conserves;
• Etc.

11811345_877169132364538_2576132344353941869_n

Afin de faire sa part pour la planète, nous vous invitons à participer avec nous à la journée Le 27 août, j’achète un aliment québécois, lancée par Le nutritionniste urbain. En cette 2e édition, Bernard espère qu’un mouvement se créera tranquillement et que de plus en plus de gens constateront que les aliments d’ici sont plus goûteux, plus nutritifs et meilleurs pour l’environnement. Il vous invite également à partager vos achats sur les réseaux sociaux en utilisant le mot-clic #alimentsQc

 

Illustrations par Simon L’archevêque, pour Le nutritionniste urbain


Histoire de la soupe
lire la suite

La solution FODMAP
lire la suite

Un nouveau dans la famille des soupesoup,
La Fabrique Crépue

lire la suite