Chez soupesoup, il y a plus de 250 recettes de soupes, dont 95 % sans gluten, 90 % végétariennes et 65 % végétaliennes.

5 mars 2017 –

La soupe est probablement l’un des repas les plus anciens de notre civilisation. Répandue à travers toutes les cultures de la Terre, elle est apparue pour la première fois environ 500 ans av. J.-C. C’était lorsque les hommes ont appris à faire chauffer de l’eau et à faire cuire leurs aliments à l’aide de l’eau bouillie. Cette eau pouvait être chauffée dans un trou dans le sol à l’aide de pierres brûlantes, ou dans une peau d’animal accrochée de façon à créer un récipient.

Les premières recettes de soupes varient selon les aliments disponibles sur les différents continents. En Grèce, les lentilles étaient un ingrédient très populaire pour les troupes de soldats. En Chine, vous l’aurez deviné, c’était le riz et les fèves. Les Romains, eux, préféraient les soupes très poivrées à base de gibier ou de volaille.

En plus de ses caractéristiques nourrissantes, au Moyen-Âge, la soupe a aussi été considérée comme étant un bon remède. Les gens se confectionnaient des bouillons de santé avec du bouillon de poulet, des légumes et des herbes. Ce mélange était reconnu pour ses effets thérapeutiques sur les malades.

Si la soupe a fait ses débuts comme étant le repas des paysans, elle est vite devenue le bonheur des bourgeois et des monarques. Elle est passée de bouillon banal à potage, velouté et même crème, au XVIIe siècle. Les meilleurs légumes et le meilleur bétail étaient utilisés pour les soupes du roi de France.

Dans son évolution, la soupe est passée de simple repas à une entrée sophistiquée. Aujourd’hui, elle est très polyvalente et peut remplir les deux rôles, en étant soit d’une consistance plus légère ou plus riche. Elle peut être servie chaude ou froide, en été comme en hiver, avec des légumes ou de la viande.

Elle est encore populaire dans presque tous les pays du monde et fait partie du patrimoine de toutes les civilisations.

Au Québec, nous avons aussi nos traditions et nos recettes de soupes préférées. Par exemple, la soupe aux pois faisait partie de l’alimentation des premiers Canadiens français puisque les pois ne coûtaient pas cher, en plus d’être riches en fibres, en protéines végétales et en minéraux. La soupe aux pois est aujourd’hui servie dans les cabanes à sucre depuis plusieurs décennies. C’est une délicieuse tradition!

Nous continuons ces traditions en ajustant d’anciennes recettes et en innovant avec de nouvelles. Chez soupesoup, il y a plus de 250 recettes de soupes, dont 95 % sans gluten, 90 % végétariennes et 65 % végétaliennes. Il y en a réellement pour tous les goûts!

42


L’expérience soupesoup en plein coeur du Centre-Ville!

Ouverte en 2009, la succursale située au 2185 de la rue Crescent est l’endroit idéal pour luncher avant ou après une visite au Musée National des Beaux-Arts. Son design, ses planchers de bois franc, ses hauts plafonds, son comptoir en céramique, ses banquettes et ses tables bistro en marbre lui confère un style « appartement parisien » apprécié.

Début 2016, le restaurant a saisi l’opportunité de déménager dans le local du dessus : plus spacieux et plus lumineux. Avec 51 places assises, le restaurant répond ainsi à la demande d’offrir plus de places aux nombreux clients et prête également ses murs à des artistes locaux. Depuis octobre dernier, le local du sous-sol accueille le café Spoon, le petit frère de soupesoup. Dans un espace minimaliste et épuré, c’est l’endroit idéal pour boire un bon café entre amis, étudier ou travailler.



Sources :
http://www.vivelasoupe.com/info/histoire.html.php
http://www.750g.com/soupes-ou-potages-un-peu-dhistoire-a2105.htm


La solution FODMAP
lire la suite

Un nouveau dans la famille des soupesoup,
La Fabrique Crépue

lire la suite

soupesoup: de la ferme à l’assiette depuis maintenant
15 ans,
The Foodie MTL

lire la suite